Le 22 juin 1877, notre arrière grand-père, Henri Steppé, faisait l’acquisition du fonds de commerce de “l’Estaminet” situé rue au Beurre n°11 à Bruxelles pour la somme de 15.000 francs de l’époque. Personne ne sait plus qui a baptisé l’estaminet “A la Bécasse” , mais il est fort probable que ce fut notre arrière grand-père, car depuis, la famille Steppé est restée propriétaire de ce commerce jusqu’à nos jours.

Notre grand-père François Prosper Steppé, que tous appelaient “Prosper”, est né le 23 juin 1882 dans un coin de la salle du premier étage. Deux ou trois ans plus tard, son père achetait la maison.

L’origine de l’établissement, date-lui de beaucoup plus longtemps. C’était un relais pour les diligences qui venaient de Hal, de Louvain ou de Tirlemont. A cette époque, il n’y avait pas de corridor et la façade donnait directement sur la place de l’église Saint-Nicolas. Par la suite, la place Saint-Nicolas s’est rétrécie à cause de la construction de maisons et après avoir pris le nom de la “rue au Beurre”, qu’elle prolongeait, elle s’est appelée “rue de Tabora” suite à la bataille de Tabora en Tanzanie, où les troupes belges entrent victorieuses le 19 septembre 1916.

Depuis, en 1977, nous avons fêté les 100 ans de l’estaminet “A la Bécasse” et ses 130 ans en 2007.

Henri, Jean et Michèle Steppé